Taux d’endettement : comment savoir si on est dans le rouge ?

Quand on a des dettes, cela veut dire qu’on a aussi investi, mais dans une autre vision, un endettement est un signe négatif pour une entreprise. Le BFR ou Besoin de Fond de Roulement est la base d’un projet, mais que son emprunt ne fait pas effet sur son exploitation. Parlons du taux d’endettement.

Le taux d’endettement en terme plus simple

Ce sujet parle de votre charge et dépense, et le calcul qui va de suite, un bénéfice ou perte. On apprend cela à la classe de CM2, mais ce que les CM2 ne savent pas, c’est son intérêt pour papa quand il dépose un dossier de crédit professionnel à la banque. Eh bien, c’est le premier calcul que votre banquier fait dès qu’il reçoit votre dossier. Alors, pour faire très simple, il suffit de calculer les charges et de les diviser avec son revenu, multiplier par 100, et on trouve le pourcentage de votre endettement ou le taux d’endettement mensuel. Voilà ce que les banques font logiquement pour valider votre dossier.

D’un autre terme

dette choix

Il prendra une feuille de papier, mettra deux colonnes pour vos charges et vos revenus. Il remplira la case des charges par vos crédits : crédit immobilier, d’automobile ou crédit personnel. Il y mettra aussi votre pension alimentaire, et d’autres charges. Dans la colonne des revenus, il pose votre salaire mensuel avant impôt, la pension alimentaire si vous en avez, et d’autres ressources personnelles. Ensuite, le banquier va déduire les charges au revenu, et le reste est votre « reste à vivre ».

Cette somme est jugée suffisante pour vos charges quotidiennes. Maintenant que le banquier est rassuré que vous vivrez avec vos dettes en ce moment, quand est-il de ce rajout de dette pour un crédit professionnel. Nous avons plusieurs types de cas que vous pouvez constater sur ce lien et que vous pouvez prendre comme référence pour votre situation.

Comment savoir si vous avez le bon taux d’endettement ?

detteUne fois que vous avez choisi votre cas, il faut maintenant calculer votre taux d’endettement. On part de la somme des charges divisée par votre revenu mensuel multiplié par 100 et vous aurez un pourcentage de taux d’endettement.

Voici un exemple concret : quand on a additionné les revenus de Mr Bob, il gagne exactement 4 167 euros par mois, il paye 1 940 euros de dettes aussi mensuellement. On passe au calcul du taux d’endettement de Mr Bob : (Dettes / Revenus) x 100, (1 940 / 4 167) x 100 = 46,56 %. C’est aussi facile que cela. Maintenant voyons le seuil que la banque propose.

On va raisonner d’une façon logique

En fait, si la banque a mis le seuil de 33 %, c’est vraiment le bon taux d’endettement, c’est parce qu’il regarde le « reste à vivre ». Il faut que cette dernière dépasse un peu de vos dépenses pour subvenir aux éventuels risques. Si vous dépassez les 33 %, alors, il faut un calcul vraiment approfondis sur votre solvabilité. D’une image aussi simple, la banque a établi un tableau bien codifié comme ceci.

  • Si votre taux d’endettement est moins de 30 %, bravo ! Vous êtes un excellent élève et vous allez avoir votre crédit sans trop d’embêtements.
  • Si votre taux passe dans la colonne bleue, entre 30 à 35 %, alors, vous êtes encore bon à avoir cette somme dont vous avez besoin.
  • Entre 35 à 40 % de taux d’endettement, vous êtes à la case jaune, oui, vous pouvez tenter la négociation, car peut-être que vous avez un bon garant derrière vous, et que votre projet est magnifique qu’il perpétuera d’ici quelques mois.
  • Mais si votre taux est égal ou dépasse les 40 %, vous êtes dans le rouge, et la banque refusera votre dossier. La raison est simple, ce calcul est encore une somme avant impôt, donc 40 % – 20 % d’impôt, comment allez-vous vivre avec seulement 20 % ?

Alors, désolé Mr Bob, mais vous êtes dans la ligne rouge, donc pas de crédit. Mais vous pouvez toujours faire un rachat de crédit !

Comments are closed.